Une scie à os est utilisée généralement uniquement par des bouchers ou des charcutiers. Toutefois, il est très important de bien la choisir. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre scie à os, que vous soyez un particulier ou un professionnel !

Les différents types de scies

La scie à os est généralement faite pour les professionnels. Toutefois, il est possible d’en acheter une si vous êtes un particulier ou que vous souhaitez vous lancer à votre compte. Vous pouvez demander des conseils sur les différents points de vente auprès d’une boucherie sur Gerardmer par exemple, ou dans n’importe quelle ville. Il existe différents types de scies à os : la manuelle et l’automatique.

Si vous choisissez la scie à os manuelle, vous devrez faire face à un découpage lent et fastidieux. Son utilisation se limite en effet aux petits travaux de découpe. N’espérez pas couper une grosse pièce de viande avec une scie manuelle. Elles présentent un aspect proche de scies à métaux, puisqu’elles sont légères et maniables, mais également simples d’utilisation. Elles demandent également peu d’entretien, ce qui peut être pratique si vous n’êtes pas un professionnel. La scie à os manuelle est composée d’un cadre métallique sur lequel est fixée une lame faite d’acier carbone ou d’inox. Elle est généralement longue de 45 cm.

Vous pouvez également choisir une scie à os électrique, pour un travail plus rapide et plus précis. Ces machines robustes sont souvent pourvues d’un moteur qui fonctionne en monophasé ou en triphasé. On peut généralement régler la hauteur et la largeur de coupe. C’est donc parfaitement adapté aux travaux qui doivent être précis. On note que plusieurs options peuvent être choisies avec une scie automatique :

  • protection sur lame
  • pousse viande
  • bouton d’arrêt d’urgence
  • micro-interrupteur de sûreté
  • réglage de tension sur vitesse supérieure
  • proportionneur
  • guide équerre, etc.

Un entretien nécessaire

La scie électrique demande un entretien assez régulier pour assurer son bon fonctionnement. Pour cela, il faut bien la nettoyer afin d’éviter la contamination, mais également le mauvais fonctionnement. Si votre scie a la possibilité d’enlever la lame et les poulies sans outil, vous pourrez la nettoyer plus facilement. C’est aussi le cas si la scie est faite d’inox, qui sera plus facile à laver. Il faut savoir que les éléments qui composent les scies à os sont étanches, pour des raisons évidentes : permettre le lavage régulier sans abîmer les objets.