Le sauna est un appareil de balnéothérapie originaire des pays nordiques qui est aujourd’hui, pratiqué dans le monde entier. Le sauna est une cabine en bois produisant de la chaleur qui agit sur le corps de plusieurs façons. Il en existe 2 types : le traditionnel, avec un bain à vapeur émit soit  par un poêle à bois, soit à l’électrique ou soit au gaz. Et également, le sauna infrarouge. Si le sauna à vapeur est assez répandu, découvrons ensemble ce qui fait la particularité du sauna infrarouge.

Le principe du sauna infrarouge

Si la cabine du sauna traditionnel dispose d’un poêle avec des pierres volcaniques de 70 et 100°, le sauna infrarouge fonctionne autrement. Munie d’éléments chauffants placés sur la paroi de la cabine, elle produit des rayonnements infrarouges, tel le soleil, mais sans rayon UV. Au lieu de chauffer l’air, le sauna infrarouge produit des rayons thermiques qui pénètrent en profondeur la peau de 3 à 4 centimètres. D’ailleurs, il en existe de différents modèles :  au carbone, au quartz à spectre, à l’oxyde de magnésium et en céramique.

Si l’on compare les deux, on remarque qu’il y a des différences de chaleur. L’un aura la même température dans toute la cabine et l’autre aura des températures qui varient (au sol 36° et au plafond 38°).

Les avantages du sauna infrarouge

L’avantage d’un sauna infrarouge c’est qu’il est plus efficace pour déclencher la sudation. Par rapport au sauna traditionnel, il peut provoquer 3 à 6 fois plus de sudation. Grâce à la forte transpiration que le corps dégage, vous bénéficierez de tous les bienfaits du sauna classique sur la santé, notamment la stimulation de la circulation sanguine et la réduction de l’hypertension. Votre peau respirera mieux, vos muscles seront plus détendus et seront débarrassées des toxines.

… et ses inconvénients

Les adaptent et les défenseurs du sauna traditionnel affirment que les effets curatifs du sauna infrarouge sont infondés et que les ondes sont potentiellement néfastes pour la santé. Également, l’air sec ambiant irriterait la peau, les voies respiratoires et dessécherait le cuir chevelu. Mais comme cela n’a pas été prouvé scientifiquement, le seul vrai inconvénient du sauna infrarouge, c’est son manque d’authenticité.

Conseils avant de pratiquer le sauna infrarouge

Avant chaque séance, il est nécessaire de faire préchauffer 5 à 10 minutes votre cabine et de prendre une rapide douche chaude pour se préparer. Une fois à l’intérieur, rester assis sur l’un des bancs afin de profiter un maximum des rayons infrarouges. Une fois votre séance terminée, prenez une douche froide pour créer un choc thermique qui sera bénéfique pour votre corps. Et enfin pour bien faire circuler le sang, allongez-vous en redressant vos jambes vers le haut.

Si vous débutez ce type de sauna, il est préférable d’y rester 10 à 15 minutes. Pour les habituer vous pourrez allez jusqu’à 45 minutes, mais vous devez réduire les rayonnements.