Maintenant que le printemps est arrivé, il est tentant de penser que les pires problèmes de plomberie potentiels sont derrière nous. Malheureusement, c’est un vœu pieux. Voici un aperçu des problèmes de plomberie courants qui se produisent souvent au printemps et de ce que vous pouvez faire pour les éviter.

Fuites De Tuyaux

Tout au long de l’hiver, nous sommes préoccupés par les risques de gel et d’éclatement des tuyaux. Lorsque tout dégèle au printemps, vous pouvez enfin voir les problèmes cachés sous la neige, la glace, la saleté et les débris. Une fissure apparue dans un tuyau lors de son expansion et de son éclatement lorsqu’elle n’est pas protégée en hiver peut être seulement visible maintenant.

Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites dans les tuyaux de votre maison, autour des robinets extérieurs, des conduites d’eau sous les ponts, des robinets extérieurs et des commutateurs pour activer les systèmes de gicleurs souterrains. Vous devez également vérifier les tuyaux d’eau raccordés à un système d’irrigation en surface.

Quelques indications typiques d’un problème avec vos pipes :

  • Des factures d’eau plus élevées sans aucune modification de la quantité d’eau utilisée.
  • Les odeurs nauséabondes causées par l’humidité qui ne se dessèche pas.
  • S’il y a des signes visibles d’humidité excessive, tels que de l’humidité sur les conduites d’eau ou autour de celles-ci, de l’eau sur le sol de la salle de bain autour de la toilette ou de la baignoire.

Quelle est la solution ?

Si vous avez une petite fuite qui provient d’un tuyau, vous pourrez peut-être la réparer vous-même. Lorsque votre situation est plus compliquée, laissez-le aux pros. Planifiez une consultation avec un plombier professionnel de Fécamp Services pour obtenir un avis d’expert sur les prochaines étapes.

Drains lents et tuyaux bouchés

Le système de plomberie de votre maison doit travailler très fort en hiver avec des fêtes de vacances, de nombreux invités et de très longues douches chaudes. Bien que notre plomberie soit difficile à maintenir, des problèmes pourraient survenir plus tard au printemps. Par exemple, avec toutes ces douches chaudes pour vous garder au chaud, des cheveux en plus vont couler dans vos égouts et provoquer un reflux. Bien que de petites quantités ne posent pas forcément problème, lorsque de nombreux cheveux commencent à se former sans se faire remarquer dans les tuyaux, ils peuvent se boucher et ralentir les drains.

Quelle est la solution ?

Un serpent ou un piston de plomberie est une bonne première étape si vous soupçonnez une obstruction mineure dans le drain de votre baignoire ou dans vos toilettes. Mais si le problème semble chronique, vous devriez faire appel à un plombier professionnel.

Dommages aux conduites souterraines

Le temps chaud réveille les plantes, les arbres et les arbustes de leur dormance hivernale. Une fois qu’ils ont recommencé à croître, leurs racines poussent aussi, s’étendant souvent assez loin pour s’étendre dans vos canalisations d’égout principales ou par les tuyaux en PVC qui relient votre système de gicleurs souterrain à votre source d’eau. Ils peuvent même se développer autour de boîtes de compteurs d’eau, ce qui peut perturber les services d’eau.

Comme vous ne pouvez pas voir ce qui se passe sous terre, les seuls indices que vous aurez des problèmes potentiels sont une chute de pression d’eau et un drainage plus lent. Le cas le plus défavorable pourrait être des racines d’arbres s’infiltrant dans les tuyaux d’alimentation en eau de votre système d’arrosage automatique.

Lorsque vous avez des problèmes de pression d’eau ou de drainage ou que vous trouvez des signes d’humidité excessive sur le sol, il est relativement prudent de supposer que vous avez des problèmes avec les canalisations d’égout ou des problèmes d’alimentation en eau.