Certains métiers peuvent nécessiter l’achat d’une machine à glaçon professionnelle. Pour cela, il faudra bien faire attention au modèle que vous allez acheter, mais également à l’entretien à donner à cette machine ! Vous êtes un peu perdu ? Voici quelques conseils pour vous aider à vous y retrouver. Suivez le guide !

Les caractéristiques d’une bonne machine à glaçon

Avant toute chose, il faut être sûr que vous avez bien besoin de cette machine à glaçon. Si vous êtes le gérant d’une poissonnerie sur Royan ou ailleurs, il est certain que vous en aurez besoin pour garder vos poissons et fruits de mer bien frais. Il existe plusieurs types de machines à glaçon professionnelles. Tout d’abord, vous allez devoir vous questionner sur le type de refroidissement dont vous avez besoin.

Il peut s’agir d’un refroidissement à l’air. La machine coûtera moins cher, mais elle ne pourra pas s’encastrer dans les petits espaces. De plus, ce type de machine ne peut absolument pas être installée dans les environnements où les variations de température sont trop importantes. Sinon, vous pouvez choisir une machine à refroidissement à eau, destinée aux petits espaces. Ce type de machine est moins sensible aux températures ambiantes. Le circuit de refroidissement consomme environ 25 L d’eau par jour. Cela peut donc rendre la machine moins économique à l’usage.

Les machines à glaçon professionnelles peuvent également avoir plusieurs options différentes. Tout d’abord, le volume de production quotidien va permettre de déterminer la quantité de glace nécessaire. Cette option permet de procéder à un calcul qui consiste à estimer la quantité de glace qui sera utilisée quotidiennement. La capacité de stockage peut également être une option utile car il s’agit de ne pas se retrouver avec plus de glaçons que d’espace de stockage. Il est aussi possible de choisir une machine qui permet de produire différents types de glaçons :

  • pleins
  • creux
  • coniques
  • grands
  • petits
  • en paillettes, etc.

L’entretien de la machine

Dans tous les cas, une telle machine devra absolument être entretenue. Il faut en effet respecter certaines normes d’hygiène très précises. Il est absolument hors de question de travailler avec une machine dans laquelle l’eau stagne ou bien qui n’est pas nettoyée régulièrement. Privilégiez donc les matériaux qui ne retiennent pas les microbes comme l’inox alimentaire. Veillez à nettoyer minutieusement la machine plusieurs fois par an, en respectant la méthode préconisée dans le manuel d’utilisation de cette dernière. Il faut savoir qu’un entretien régulier sera garant du bon fonctionnement de l’appareil.