Vous avez trouvé la voiture d’occasion parfaite. Tout est parfait, ou presque. Vous aimeriez faire baisser un peu le prix qui vous semble trop haut par rapport au véhicule proposé. Vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre pour négocier ? Voici quelques astuces pour vous aider à vous y prendre correctement.

Être bien renseigné sur la voiture

Avant de vous lancer dans la négociation directe du prix de la voiture, vous allez devoir être bien renseigné sur le modèle de voiture que vous convoitez. Cela vous permettra d’avoir quelques arguments en votre faveur. N’hésitez pas à vous renseigner avant de vous rendre dans le lieu de ventre de votre voiture d’occasion en Aquitaine, ou n’importe où ailleurs. Vous pouvez donc commencer par trouver des informations sur l’actualité du modèle qui vous intéresse. En effet, si une nouvelle version du modèle de la voiture que vous souhaitez est sortie récemment, cela pourra faire baisser le prix. C’est également le cas pour la cote argus de la voiture. En effet, même si elle n’a pas de valeur légale, la cote argus permet d’avoir une base de négociation.

Il faut savoir que la cote argus ne tient pas compte des options du véhicule. Vous pouvez trouver une plateforme en ligne qui a été mise en place par le gouvernement, notamment le ministère de l’intérieur, et qui permet de connaître l’historique d’une voiture d’occasion en vente. Ce service est gratuit et permet aux futurs acheteurs d’en savoir plus sur la voiture d’occasion qu’ils s’apprêtent à acheter.

Pour négocier le prix, vous devez également bien faire attention à l’état du véhicule. Vérifiez l’état extérieur et intérieur, testez le véhicule. Regardez le moteur, mais aussi le sol à la recherche d’une éventuelle fuite. N’hésitez pas à tester l’ensemble des équipements comme la climatisation ou l’ouverture des fenêtres. Petite astuce : cherchez à acheter votre véhicule en été, lorsque tous les autres potentiels acheteurs sont en vacances pour avoir l’exclusivité. Vous pouvez également faire en sorte d’acheter en fin d’année, lorsque les concessionnaires sont pressés d’atteindre leur objectif de vente.

L’attitude à adopter

Une fois que vous avez bien vérifié le véhicule et que vous souhaitez entrer dans la phase de négociation, il est conseillé d’entrer dans plusieurs attitudes. Tout d’abord, ne vous montrez pas trop enthousiaste lors de la visite. Soulignez bien que vous êtes soucieux du moindre détail. De plus, n’hésitez pas à faire une première offre très basse. Cela vous apportera une base de négociation favorable. Néanmoins, respectez tout de même un prix correct. Laissez entendre au vendeur que vous avez d’autres véhicules en vue.

Enfin, ne montrez pas que vous êtes pressé de conclure la vente. Avec toutes ces techniques, vous devriez réussir à faire baisser le prix de quelques centaines d’euros. C’est à vous de jouer !